fbpx

Suite à l’annonce de l’augmentation des primes d’assurance-maladie pour 2020, nombreux sont les assurés qui envisagent de changer de caisse-maladie avant la date butoir du 30 novembre (date à laquelle votre lettre de résiliation devra être parvenue à votre caisse-maladie si vous changez d’assureur).

Si comparer les offres reste la meilleure façon d’économiser, comment être sûr de trouver la meilleure caisse-maladie ?

Il n’existe pas à proprement parler de « meilleure » caisse-maladie mais plutôt une caisse-maladie dont les offres correspondent le mieux à votre budget et votre besoin.

Avant de chercher une nouvelle caisse-maladie, il convient de bien définir de quelles prestations vous avez besoin par rapport à votre état de santé et votre situation.

La meilleure caisse-maladie est celle qui propose les primes les moins chères.

Le premier critère à prendre en compte lorsque vous choisissez une caisse-maladie est bien entendu le montant de la prime.

Pour rappel, les prestations de l’assurance-maladie de base sont identiques d’une caisse à l’autre alors que les tarifs peuvent varier.

Pourquoi les primes d’assurance-maladie sont-elles différentes d’une caisse-maladie à l’autre ?

Contrairement aux assurances complémentaires, les prestations de l’assurance de base sont supposées être les mêmes pour tout le monde. Alors, pourquoi les tarifs pour l’assurance de base varient-ils ?

Les primes de l’assurance-maladie de base varient en fonction de plusieurs critères :

  • Votre lieu d’habitation : les primes changent selon dans quel canton vous habitez. Par exemple les primes à Genève sont plus chères qu’au Valais.
  • Votre âge : le montant de la prime n’est pas le même pour les enfants, les jeunes adultes ou les adultes.
  • La franchise : plus la franchise est élevée, plus la prime est réduite.

Si vous n’allez jamais chez le médecin et que vos frais de santé sont inférieurs à 2000 francs par an, on peut supposer que la franchise à 2500 francs est adaptée à votre situation.

Au contraire, si vous allez souvent chez le médecin, vous avez plus intérêt à opter pour la franchise la plus basse (300 francs) et à vous tourner vers un modèle alternatif (HMO, Telmed…) pour payer moins cher.

A noter que si vous avez des enfants, on recommande en général la franchise à 0 franc car ils sont plus souvent amenés à aller chez le médecin que les adultes. De plus, la loi exige que toutes les caisses maladie proposent une prime plus basse pour les enfants.

  • Le modèle de santé : la plupart des caisses-maladie proposent des modèles de santé vous permettant de payer moins cher votre prime, par exemple :

Le modèle « médecin de famille » : vous bénéficiez d’un rabais si vous vous engagez à toujours aller voir votre médecin de famille en premier lieu

Le modèle « HMO » : vous bénéficiez d’un rabais si vous vous engagez à toujours vous adresser au médecin du réseau de santé en premier lieu

Le modèle « Telmed » : vous bénéficiez d’un rabais si vous vous engagez à toujours contacter en premier lieu un centre de conseil médical par téléphone…

Le modèle « tiers garant » : vous bénéficiez d’une prime avantageuse si vous payez vous-même les factures de médecin et de pharmacie. Vous adressez ensuite la facture ou une copie à la caisse-maladie. Celle-ci rembourse le montant de la facture après avoir déduit la franchise et la quote-part.

À noter que ce modèle peut s’avérer problématique selon la situation financière de l’assuré et propose souvent un service clientèle de moindre qualité.

L’un de ces modèles pourrait tout à fait vous convenir (par exemple le modèle médecin de famille si vous avez déjà l’habitude de toujours consulter en premier votre médecin de famille, ainsi vous bénéficierez d’un rabais sur le montant de votre prime. Là aussi, les modèles et les rabais varient d’une caisse-maladie à l’autre).

La meilleure caisse-maladie sera alors celle qui propose ce modèle et vous fait en plus bénéficier d’un rabais intéressant.

  • La qualité de service : Au-delà de ces critères de référence, les caisses-maladie justifient parfois le montant de leurs primes par leur service client (compétence, courtoisie et disponibilité 24h/24 des collaborateurs, intelligibilité et clarté des informations destinées aux clients, rapidité et souplesse dans les remboursements …) ou encore la possibilité pour leurs assurés de bénéficier de tarifs préférentiels auprès de leurs partenaires (pharmacies, prestataires de loisirs, opticiens…).

Si votre souci principal est un souci d’économie, vous devriez passer outre ces services et regarder avant tout le montant de la prime par rapport à votre profil (tranche d’âge, canton de résidence, franchise choisie).

La meilleure caisse-maladie n’est pas forcément celle qui propose les meilleures assurances complémentaires

Il faut savoir que vous n’êtes absolument pas tenu de souscrire l’assurance-maladie de base et les assurances complémentaires auprès de la même caisse-maladie.

Si vous hésitez à changer de caisse-maladie parce que vous êtes satisfait de votre couverture d’assurances complémentaires, vous perdez peut-être inutilement de l’argent en restant dans la même compagnie d’assurance.

En effet, en comparant les offres, vous trouverez peut-être une offre d’assurance de base plus économique chez un autre assureur.

Vous pouvez alors résilier l’assurance de base auprès de votre assureur tout en conservant vos assurances complémentaires.

La diversité de l’offre dans le domaine de l’assurance-maladie devrait permettre à chaque personne de trouver la caisse maladie qui lui convient le mieux selon son profil.

Cependant, le choix de votre assurance maladie et de sa franchise peut être un véritable casse-tête parmi un large panel des différentes compagnies d’assurances.

 

Conseil Helvétique vous aide à choisir l’assurance maladie optimale à tous les niveaux. Et vous n’avez strictement rien à faire, nous nous occupons de toutes les formalités administratives !